French English German Italian Spanish

Définir

Définir précisément le contenu et les limites du projet, et obtenir l’engagement des responsables concernés.

La tentation est forte de se lancer dans un projet d’amélioration sans avoir défini rigoureusement sa portée, ses limites et ses moyens. L’expérience montre que ces projets n’aboutissent pas, ou bien se déroulent de manière hasardeuse (voir l’épopée des chercheurs d’or…qui cherchaient – un peu précipitamment – à améliorer leur quotidien).


La phase D consiste à définir le projet, son étendue, ses gains opérationnels et financiers, l’équipe projet et le planning : ces informations constituent la charte projet validée par le sponsor, le responsable du processus et le contrôleur de gestion.

La VOC (Voice of costumer) permet de définir et quantifier les attentes des clients : on appellera ces valeurs les Yi données de sortie du processus à améliorer : spécifications produits, délais de réalisation du processus, d’un service, TRS, fiabilité…

Le SIPOC (Supplier, Input, Processus, Output, Customer), permet de délimiter le processus. Dans cette phase les données de sortie appelées les Yi sont définies et objectivées. Les (Xi) paramètres dits influents du processus sont identifiés par un brainstorming avec les opérateurs et en réalisant un logigramme détaillé du processus.